SCANIA

« C’est un bon outil d’aide à la décision pour évaluer les capacités d’apprentissage et le potentiel d’évolution des candidats » Fabrice Charuel, Responsable Ressources Humaines chez SCANIA

Un leader dans la construction automobile

Un leader dans la construction automobile

Une entreprise mondiale de commercialisation de poids lourds qui propose également des services financiers

Une présence internationale

Une présence internationale

Un réseau commercial et de maintenance présent dans plus de 100 pays

Des unités de production importantes

Des unités de production importantes

Environ 46 000 employés

Challenges

Scania avait besoin d’un outil dans le cadre de deux contextes d’utilisation : le recrutement et les parcours de développement pour les salariés internes.

Ces tests devaient être déployés sur la population ouvrière équipier autonome de production (Monteur Assembleur) ou sur des animateurs d’équipe autonome de production (Team Leader).

Solutions

Pour satisfaire cette demande, Scania a fait appel à Cubiks qui lui a proposé d’utiliser le test de raisonnement Logiks (version Logiks General). Pour Fabrice Charuel de Scania, cet outil est complet parce qu’il y a en plus l’abstrait. C’est un bon outil d’aide à la décision pour évaluer les capacités d’apprentissage et le potentiel d’évolution des candidats.

Le fait qu’il y ait l’abstrait permet d’évaluer les capacités d’adaptation : si la personne arrive à s’adapter à différents métiers ou secteurs car les salariés bougent au sein de l’usine et les tâches sont différentes.

Le verbal permet de lire les modes opératoires et les gammes de temps. Il faut savoir lire les documents pour assembler les camions.

Le numérique permet de faire des calculs.

Dans la globalité, Logiks permet de voir les différents points à évaluer. Pour les parcours de développement,le PAPI Ipsatif leadership est associé à un test Logiks.

Results

Le recrutement d’intérimaires utilise l’entretien classique et les résultats du test Logiks. Dans le rapport, on regarde le nombre de bonnes réponses sur le nombre de questions totales et jusqu’où ils sont allés dans les questions. Est-ce qu’ils ont privilégié la qualité ou la rapidité ?

On regarde aussi l’ordre des questions et lesquelles sont bonnes et mauvaises.